Cambodge : Opération Tourisme

Etant étudiant avec quelques sous de côté, en mai 2014 j’ai décidé de rejoindre une amie pour une excursion Cambodge puis Thaïlande en « bag-pack » (un gros sac à dos où l’on peut entreposer tout ce dont on a besoin pour le séjour), une première pour moi. J’ai réuni mes quelques affaires et j’ai sauté dans le premier avion en partance de Paris. J’ai eu la chance de trouver un trajet un peu moins cher en passant par le site de cashback fabuleos.fr.

L’arrivée au Cambodge

Après 16 heures d’avion, une escale au Vietnam, trois petites pauses et quatre repas passables, j’arrive à Siem Reap. Présentation des papiers à la police, fabrication du Visa, tout est ok, nous pouvons sortir de ce minuscule aéroport pour directement rejoindre la horde de tuk-tuk et autres taxis. Avec cette chaleur ambiante, je privilégie un taxi climatisé pour quelques euros de plus. Environ 5€ pour une demi-heure de route.

L’heure de la détente a sonné

Une fois arrivé à l’auberge de jeunesse, dans laquelle je rejoins mon amie, je décide de prendre du bon temps. La piscine étant à température supérieure à mon corps, je suis obligé de me rafraîchir au bar (à peu près 0.5€ la bière) qui vend également des « magic cake ». Le soir, afin de marquer le coup, nous nous sommes faits un petit plaisir culinaire typique du pays : Insectes grillés. J’avouerais que l’araignée grillée n’a plu à aucun de mes sens, les autres insectes non plus d’ailleurs.

Des visites sous le soleil

Le lendemain, levé à 5h du matin pour aller voir le lever de soleil sur les temples d’Angkor. Il faut savoir que ces temples, à leurs apogées, comptaient pas moins de 750 000 habitants et couvraient une superficie d’environ 1 000 km2. A cette période de l’année, la température minimale avoisine les 35°. Autant vous dire qu’il est préférable de vous déplacer en scooter plutôt qu’en vélo pour un prix équivalent. Rien que pour entrer dans le parc il faut compter plus de 6km et il fait environ 200km2…

Une soirée à Siem Reap

Le soir, retour à Siem Reap, préparatifs du départ pour la Thaïlande, puis direction les bars du centre-ville. Le quartier est bondé de tuk-tuk et autres services locaux. L’ambiance y est chaleureuse, les Cambodgiens sont détendus et il y a des centaines de restaurants de toutes les sortes et pour tous les goûts. Pour seulement quelques riel, nous dégustons un succulent plat typique du Cambodge : l’amok. Du poisson cuisiné au lait de coco dans une feuille de bananier.

cambodge2

 

J’apprendrais par la suite que c’est l’équivalent du Hok mok en Thaïlande. Il y a aussi le grand marché nocturne ou diurne dans lequel vous pouvez faire le plein de souvenirs, aliments ou autres accessoires. Ce marché est rempli  de contrefaçons, qui, comme nous le savons tous, sont interdites à l’importation. Mais je vous assure que ce marché plein de vie vaut le détour.

Vous pouvez faire vous même ces recettes en achetant les bons produits à Paris chez Tang Frères. (Plus d’infos sur sofoodmag.fr)

Chaque année, le Cambodge attire des milliers de touristes. Ce pays est splendide et les habitants au sourire légendaire sont véritablement amicaux. Durant mon séjour, j’ai eu la chance de me rendre dans la principale station balnéaire Sihanoukville et de nombreux temples bouddhistes. Des moments magiques et des souvenirs que je ne risque pas d’oublier. Et vous, vous laisserez vous subjuguer par le charme d’une destination asiatique ?

Découvrez plus de destinations asiatiques sur voyage-du-monde.com.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s